Le matériel de wing foil se compose d’une wing, d’une planche et d’un foil.

Une planche qui flotte et longue

Le choix de la planche est un des plus importants. En effet, beaucoup de pratiquants vont se lancer sur des petites planches et se retrouvaient rapidement en échec. 

Plus la planche est volumineuse, plus elle va flotter. On conseille souvent pour choisir son pack wing foil, une planche qui fait +25/30 litres par rapport à son propre poids. Ainsi un pratiquant de 70 kg pourra choisir une planche de 95 litres. Cela apportera de la stabilité, et un départ au planning très rapide.

La longueur de planche va aussi avoir une influence sur la vitesse de décollage. En effet, une planche plus longue va mieux glisser sur l’eau et aura moins tendance à pousser de l’eau vis à vis d’une planche compacte. La prise de vitesse sera donc plus rapide ainsi, donc, le décollage.
Sur une planche courte, le manque de portance et de glisse, il faut le compenser par du vent un peu plus fort.

Un foil qui vole

Aile carving/vagues

Aile aspect ratio élancé

Aujourd’hui, nous pouvons retrouver souvent deux grands types d’ailes avant en wing foil : les ailes à ratio aspect élevé et les ailes à carving/vagues. Ces deux programmes sont complètement différents en sensation et dans la manière de naviguer.

Une aile ronde, va inciter le foil à pivoter sur son axe. Naturellement ce sont des ailes qui ont envie de partir d’un côté ou de l’autre. Pour compenser ce manque d’appui que nous pourrions avoir par rapport à une aile avec aspect ratio élevé, nous avons une corde importante. C’est une aile où l’on peut se permettre d’être beaucoup moins dynamique, de moins pumper. C’est un des avantages quand on débute.

Une aile à high aspect ratio aura moins de corde. C’est une aile qui demande à s’exprimer plutôt dans les hauts régimes, et donc à hautes vitesses. L’appui est plus en avant sur le foil. Cela est aussi intéressant pour tout ce qui est dynamique et donc au pumping.

Plusieurs marques proposent des packs complets de wing foil, pour en savoir plus sur le choix, n’hésitez pas à consulter cet article.

Un bon spot

Pour débuter le wing foil, un spot calme sera l’idéal ! Cela évitera de perdre ton équilibre à cause du petit clapot qui vient mouvementer ta planche. Il vaut mieux commencer avec un vent constant et assez fort – minimum 12-13 noeuds. La sensation en wing sera plus directe et permettra de mieux garder l’équilibre. Une fois, le niveau acquis, il est possible de voler dans du très light wind avec la méthode de pumping.

N’hésitez pas à passer par une école de wing foil pour bien apprendre les bases. Le sport peut sembler accessible mais demande tout de même un peu de technique et pratique !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.