ALIX ROBERT : C’EST MON TRIP L’ÎLE MAURICE !

ALIX ROBERT LILE MAURICE

Alix Robert, windsurfeur normand depuis des années toujours à la recherche de belles destinations prends sa plume pour vous narrer son trip à l’Île Maurice. Photos à l’appui.

Salut à toute la Team RIDER MATCH,

Effectivement, je suis à la quête de belles vagues, de beaux spots, de belles rencontres et paysages seul ou en famille. Cet été, départ pour le trip estival et familial de 2018 ! Nous avons décidé de revenir sur l’île Maurice pour la deuxième fois de suite.

Le voyage

Pour se rendre sur l’île Maurice, plusieurs compagnies se proposent : Air France, Air Austral, Corsair, Air Seychelles… Emirates est bien placé au niveau des prix.
Cette année, nous sommes venus avec Turkish Airline. Mon premier critère : le prix. Nous avions acheté les billets en octobre dernier. L’avantage avec Turkish Airline fut la franchise bagages. J’ai pu prendre deux boardbags de 32kg, et deux sacs de 23kg par passager (soit 8 sacs pour toute la famille).

Donc, nous étions « larges ». Aucun souci pour le checking, service impeccable à bord malgré les vols archi pleins. Nous avons fait un spot à minuit à Istanbul (difficile pour les enfants) et sommes arrivés à Maurice, à midi (et à l’heure !).

A l’arrivée sur l’île, Mervyn, qui nous a loué la villa et la voiture, était venu nous chercher. Nous étions bien contents car fatigués du voyage… Direction la Gaulette afin de retrouver notre maison de vacances. Le trajet fut confortable dans un Mitsubishi L200 en parfait état. (D’ailleurs, ce fut notre voiture louée durant notre séjour).

PAYSAGE4

L’hébergement

Les autorités mauriciennes ont toujours affiché la volonté de promouvoir un tourisme haut de gamme. Les petits hôtels, les pensions de famille, les chambres chez l’habitant, sont donc rares, même s’ils existent.

Pour nous, windsurfeurs, pour être proche des spots, des activités et visites, il faut mieux être basé au village de la Gaulette. Il s’agit d’un paisible village de pêcheurs, tranquille et authentique, au Nord du Morne Brabant. L’ensemble des maisons s’y situe à flanc de colline avec une magnifique vue sur la mer. Il existe aussi les villages de Rivière Noire ou Tamarin.

De grands complexes hôteliers sont en bordure de mer au Morne. Si votre budget est extensible, vous aurez l’embarras du choix : Dinarobin Beach Comber Paradis Hotel, LUX Le Morne, Hôtel RIU Le Morne…

Les bons plans

La villa de Mervyn : le top avec piscine et toutes les commodités.

Contact –> anjenyv@ymail.com / www.airbnb.com

  Maison Papaye : chambres à louer parfaites pour couple ou célibataire dans une magnifique maison avec piscine

Site Web : www.maisonpapaye.com

 Villa Nuvev   Contact –> www.airbnb.com / +230 5782 5378

  Le Mariposa Hotel , un magnifique et charmant lieu les pieds dans l’eau à la Preneuse à Rivière Noire, plus proche d’un Bed and Breakfast que d’un véritable hôtel. Les chambres sont équipes de kitchenette. Environ 100 euros la nuit, négociable.

PAYSAGE2

Contact : www.lamariposa.mu / reservation@lamariposa.mu/ admin@lamariposa.mu / +230 483 5048

Rusty Pelican maison pleine de charme à découvrir, Excellent Bed and Breakfasts.

Contact : www.rusty- pelican.com

Le windsurf

La meilleure saison est l’hiver austral (de mai à octobre) : vous êtes quasiment assuré d’avoir du vent tous les jours.

Les spots sont situés à la pointe Sud-Ouest de l’île. Ils offrent des conditions de vent Est / Sud-Est océaniques renforcés localement par le gros rocher du Morne Brabant (560 mètres). A ses pieds, le vent side-shore bâbord varie de 4 à 6 beauforts environ 280 jours par an (tous les jours durant l’hiver austral). Le swell est raisonnable (0,5 à 3 mètres) sauf de juin à septembre, période pendant laquelle les vagues peuvent atteindre 4 à 5 mètres (ou plus !). Devant le centre ION Club, l’intérieur du lagon d’environ 600 mètres sur 300 mètres est idéal pour les débutants et les amoureux de freeride.

Les vagues

Les débutants opteront pour « Little Reef », parfait pour commencer le wave-riding et proche de laplage. Mais méfiez-vous quand même, j’y ai laissé un mât.

Manawa, sur le reef extérieur à 2 km de la plage, est conseillé aux plus expérimentés. La vagueest parfois grosse mais pas trop rapide. Ainsi, elle autorise quelques erreurs de placement. La profondeur est suffisante en cas de « wipe out ». Il n’est donc pas nécessaire d’être un expert. Je me suis régalé sur cette vague. On peut se lâcher en surfant du gros. J’ai eu régulièrement du 3 ou 4 mètres de vagues qui déroulent, et le vent idéal pour 5.0m2. Des sessions parfaites !

One Eye est le spot radical, plutôt pour les experts. La vague est creuse, puissante et déroule en suivant le reef. A la moindre erreur, vous passez sur le reef sans autre alternative, avec seulement 30 cm d’eau à marée haute. Pour cette vague, il faut être à 100%. A la moindre erreur, on y laisse des plumes… Croyez en mon expérience !Au niveau du matériel : de 4.5m2 à 5.8m2 pour les gros gabarits, et de 4.2m2 à 5.4m2 pour les petits gabarits. Pour la planche, il faut avoir assez de volume pour flotter et une board bien radicale pour attaquer One Eye. (En effet, vous remontez souvent au pic sans être au planning puis ensuite, vous descendez dans la vague, down the line, full speed !). Mâts et ailerons de rechange indispensables !

Au niveau de la casse et de la réparation, j’ai pris, durant ces deux mois un abonnement (vu le nombre de fois où j’y suis passé) chez La Gaulette Sails Repairs. Ils sont vraiment tops, rapides et efficaces.

www.facebook.com/lagaulettesailsrepairscoltd

Contact Vishal : +230 5776 6412, kiterps@gmail.com

Les vagues étant sur le reef, et pour faire de bonnes photos, il est indispensable d’avoir un bateau. Joe Tattea (+230 5760 1336) vous propose de louer et piloter le sien pour de bons shooting (3000 roupies l’heure, 80 euros). Il connaît les vagues, et sait se placer sans se mettre en danger. Cette année, j’avais mis dans mon boardbag un SUP gonflable qui nous a permis de nous balader dans les lagons et d’initier les enfants au windsurf.

La « vie » sur l’île Maurice

Il règne, à Maurice une vie magnifique et tranquille. Les paysages sont extraordinaires et variés. Pour le windsurf, les conditions sont plutôt bonnes. Du vent presque tous les jours, et beaucoup de vagues. Toute la famille adore !

Les journées sont bien rythmées : Le matin, tranquille au bord de la piscine, à la salle de sport ou visite de l’île, puis l’après-midi, direction Le Morne pour des sessions de windsurf entre potes et de SUP avec les enfants. Le top !

Grace à la multiplicité culturelle due à son histoire, le Mauricien a développé une tolérance envers l’autre. Le sourire et la simplicité de cette population peuvent déstabiliser. L’accueil chaleureux et la courtoisie sont de mise.

Nombreuses sont les possibilités d’occupation. Voici celles que nous avons préférées :

–  L’église du Cap Malheureux, au toit rouge devant la baie, à 10 minutes de Grand Baie. Un véritable paysage de carte postale et une vue imprenable sur le Coin de Mire, un îlot àquelques kilomètres au Nord de l’île.

–  Le parc Casela, (www.caselpark.com), à l’Ouest de l’île, à 5 kilomètres de la Gaulette. 14hectares d’une flore et d’une faune impressionnantes. La découverte du lieu se fait de façon originale, grâce à de nombreuses activités. Top !

–  Le Vanille Crocodile Parc, (www.lavanille-reserve.com). Parc idyllique et pittoresque sur 3,5hectares de végétation tropicale. Plus de 1000 tortues ainsi que 2000 crocodiles du Nil, des singes, des iguanes, des chauves-souris, des cerfs, des geckos, des anguilles, des sangliers, des balades à dos de poney, etc… Super pour les enfants !

–  Les chutes d’eau et la terre aux 7 couleurs de Chamarel. Alimentée par les rivières St Denis et Viande Salée, le haut de la cascade se situe à une altitude de 700 m dans le parc national des Gorges de la Rivière Noire (Black River Gorges National Park) au Sud-Est de l’île. Elle mesure 100 m de haut environ. On la nomme également Alexandra Falls. Possibilité de s’y baigner et d’un parcours aventure en tyroliennes. Changement de décor et d’ambiance assuré. Attention, aux singes chapardeurs !

–  L’ilot Gabriel. Départ de Grand Baie le matin en catamaran ou en speed boat, plusieurs plongées incroyables au milieu d’une réserve naturelle dans un superbe lagon sont au programme avec des fonds et des poissons spectaculaires. Repas du midi et BBQ sur l’île Plate inclus. Nous avons vécu une journée inoubliable avec Fred… Environ 2000 roupies par personne la ballade. Je vous conseille de prendre le speed boat, ainsi vous serez les premiers à faires les plongées.

ILOT

Contact : Fred +230 5984 8178 / +230 5477 0036

–  Pour des ballades en bateau et pour plonger avec les dauphins à Rivière Noire, n’hésitez pas à contacter Amaury (+230 5252 3893), marlincruise@gmail.com.Mes deux garçons n’attendaient qu’une chose : faire du surf ! Tout se passe dans la Baie de Tamarin, où il existe une école (www.hotel-tamarin.com). Entre 10 et 20 euros l’heure de location suivant le matériel (body, surf, SUP). Le spot est vraiment idéal et accessible (notamment pour les enfants).

Pour la plongée, c’est fou ! La multitude et la diversité des sites plairont à l’ensemble des plongeurs (bouteilles et tubas).

Pensez à vous inscrire au club de fitness / musculation, près du terrain de football de la Gaulette. Bradley Jean Pierre vous accueille en tant que coach de 06h00 à 21h00. . Des séances en groupe sont aussi prévues (zumba et autres…) pour adultes et pour enfants le samedi à 11h30. Nous sommes fans !

Contact : Héritage Fitness Gym

+230 5947 8639 / bradersjp@hotmail.com/ www.facebook.com/Heritagefitnessgym

A faire

Pour un moment de relaxation et de massage, Sanjay (+230 5710 5396) est un expert. Il vient à domicile avec sa table. Excellent !
Ou encore, Nicole (+230 5986 8601) spécialiste des massages malgaches pour 1500 roupies l’heure, idéal après une bonne session de windsurf.

Pour le repas

Il existe de nombreux restaurants. Ils sont très bons et variés, (environ une vingtaine d’euros par personne). On y mange vers 19h00 / 20h00.

Voici quelques adresses :

  • Ocean Vagabond, dans la rue principale (route Royale) de la Gaulette, Le restaurant de la glisse : vidéos projetées sur grand écran. Bonne ambiance.

Contact : +230 451 5910

  • Enso, dans le petit centre commercial de la Gaulette. Très bonne cuisine, Happy hour de 17h00à 18h00. Vue imprenable sur le coucher du soleil.

Contact : www.facebook.com/enso.LaGaulette).

  • Kozy Garden (Tutti Frutti) à Rivière Noire. Un cadre magnifique pour une cuisine raffinée.

Contact : +230483 8252 / kozygarden@hotmail.com / www.facebook.com/KozyGarden

  • Doris (la mère de Bradley) est aussi une fine cuisinière. A déguster sur place près du terrain de footballde la Gaulette, ou à emporter.

Contact : Héritage Sunset Café 

+230 5937 9985 / www.facebook.com/heritagesunsetcafe

  • Le restaurant de Chamarel, ouvert le midi et une fois par mois le samedi et dimanche soir offreune vue sur la baie du Morne panoramique et impressionnante. De plus, la cuisine locale au zeste de Chamarel est à déguster. Pour environ 25 euros par personne. Un lieu à découvrir !  

Contact : +230 483 4421 / lechamarel@intnet.mu / www.lechamarelrestaurant.com

Les 6 bonnes raisons de partir à l’Île Maurice

 Destination francophone

Accueil chaleureux et gentillesse des Mauriciens (douceur de l’île)

Paysages splendides (montagnes, plages de sable blanc, lagons turquoises, récifs coralliens aux poissons multicolores et végétation luxuriante)

 Cuisine subtile et savoureuse

 Activités familiales (surf, randonnées, plongée, plage…)

Conditions de navigation (One Eye, un spot fabuleux avec une vague parfaite)

L’île Maurice est semblable à elle-même, merveilleuse, multicolore et le Morne demeure dans un endroit exceptionnel. Elle exerce son côté attirant sur les voyageurs. On s’adapte rapidement à cette vie paisible, charmante et colorée. Dans une nature luxuriante, se côtoient, aujourd’hui, plusieurs cultures qui donnent un charme épicé à la saveur hindoue, créole, française et anglaise. Le voyage est franchement dépaysant et inoubliable…

Toute la famille a vraiment adoré et ne souhaite qu’y retourner. Le seul vrai point négatif est le budget. Sans dire que cela soit hors de prix, ce sont des vacances de très grande qualité mais chères !

PAYSAGES

Au niveau du windsurf, je me suis mis à l’eau presque tous les jours (4 ou 5 jours sans vent). J’ai utilisé ma 5.0m2 (60% du temps), ma 5.8m2 (30%) et fait quelques sessions en 4.2m2 (10%). Pour les planches, 2 fois sur 3 avec ma 95 litres et le reste en 83 litres.

Pour finir, je tiens à remercier tous ceux qui m’ont aidé et favorisé la réussite de ce séjour. Impossible de citer tout le monde.
Un spécial « thanks », néanmoins, à Anjeny et Mervyn pour leur accueil, à Anne-Sophie, ma femme, pour l’ensemble des photos, à JP-Australia, NeilPryde, Select-Hydrofoils, Cool-Shoe, Dragon Alliance, FeelFree Gear, Onlytime.fr, et CaseProof.

Si vous souhaitez avoir des informations complémentaires et supplémentaires sur cette destination windsurf, n’hésitez pas à me contacter.

 http://alixrobert.free.fr

A très bientôt, sur le prochain trip.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.