AMBER MOZO : ELLE AFFRONTE PIPELINE, LA VAGUE QUI A TUÉ SON PÈRE

0

Amber Mozo défie la vague qui a emporté son père, dans le film émouvant « Forgiving Pipeline »

En 2005, le célèbre photographe de surf, Jon Mozo, décède lors d’un shooting à Pipeline. Treize ans plus tard, Amber Mozo, sa fille, décide d’affronter la vague qui l’a emporté, dans un film touchant, « Forgiving Pipeline ».

Amber Mozo, sur les traces de son père

Amber Mozo, jeune photographe de 22 ans et fille du légendaire photographe de surf Jon Mozo, nous dévoile une vidéo sur son premier shooting dans le récif de Pipeline. C’est un spot prestigieux mais aussi très dangereux. Il peut d’ailleurs être considéré comme LE spot par excellence de par la beauté de sa vague. Mais sa force et sa proximité avec le récif de corail en font aussi la vague la plus redoutée. En effet, son père avait été emporté il y a 13 ans par la vague Banzai Pipeline, après une blessure à la tête qui lui sera fatale. Il avait 33 ans. Sa fille, neuf.

C’est peu de temps après le décès de son père que Amber Mozo attrape à son tour un appareil photo, pour suivre les traces de son père. Depuis, elle voyage aux quatre coins du monde, à la recherche des meilleurs spots et des plus belles vagues. Cependant, elle n’avait jusqu’ici jamais osé affronter la vague qui avait tué son père.

C’est avec l’aide et le soutien du grand Zak Noyle, ami très proche de son père et photographe célèbre du North Shore, que la jeune Amber se rend sur les lieux pour la première fois, lors du Volcom Pipe Pro 2018. En effet, au début de sa carrière, Zak Noyle avait pu bénéficier de nombreux conseils de la part de Jon Mozo. Après sa mort, il s’était promis de transmettre à son tour tout ce savoir faire à sa fille.

Amber nous dévoile un film émouvant, « Forgiving Pipeline », dans lequel elle défie cette vague tout en admirant sa beauté. Un pardon, treize ans plus tard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here