ANTOINE MERMET : CHAMPION DU MONDE DE KITE

Antoine mermet champion du monde de kite

Le français Antoine Mermet champion du monde de kitesurf

Le français Antoine Mermet, déjà double champion du monde junior de kitesurf freestyle à seulement 16 ans, a remporté, ce dimanche 16 avril, son troisième titre mondial à Saint-Pierre-la-mer (Aude, Occitanie).

8 gagnants pour la Coupe du monde junior de kitesurf freestyle

Du 12 au 15 avril, se déroulait à Saint-Pierre-la-Mer (Aude, Occitanie), la 3e édition de la Coupe du monde junior de kitesurf freestyle et la 4e édition du Championnat de France de kiteboardercross. Antoine Mermet, âgé de 16 ans, originaire de Champagnole (Jura) et habitant actuellement à Nouméa en Nouvelle Calédonie, est l’un des 70 participants à la Coupe du monde junior de kitesurf freestyle.

Pour cette 3e édition, la compétition de kitesurf freestyle a réuni plus de 70 concurrents originaires de 15 nations différentes. Un événement international Antoine Mermet Coupe du monde junior freestyleincontournable qui a rassemblé les champions du monde et meilleurs espoirs juniors : le calédonien Antoine Mermet, la française Osaîa Reding, la brésilienne Mikaili Sol, l’espagnole Claudia Leon Martinez et le suisse Maxime Chabloz. Malgré les 300 jours de vent par an dans la région, la compétition n’a pas pu aboutir à cause du manque de vent… Elle s’est donc arrêtée en quart de finale, offrant aux 8 riders ex-æquo, le titre de champion du monde. Comme promis, sur la plus haute marche du podium, on retrouve notre calédonien Antoine Mermet, qui a déclaré :

« sur les trois jours de compétition, il n’y a eu qu’un jour de vent. Comme j’avais gagné en 2017, j’étais tête de série et j’ai gagné ma place en quarts, mais nous n’avons pas pu continuer et sommes restés huit à ne pas avoir été dépArtagés.« 

Bien que ce soit que la 3e édition de la Coupe du monde de kitesurf freestyle, cette compétition existe depuis plus de 10 ans, sous le nom de Coupe d’Europe junior de kitesurf freestyle. Pour mieux comprendre, faisons un petit retour sur l’histoire de cette Coupe Junior. En 2002, l’école de kitesurf de Saint-Pierre-la-mer, sous la direction de Christophe Hamon et de Stephen Jones imaginent et organisent la Coupe d’Europe junior de kitesurf freestyle. Depuis sa création, ce championnat a vu naître les plus grands champions d’aujourd’hui : l’espagnole Gisela Pulido (8 fois championne du monde de freestyle), le français Sébastien Garat (double champion du monde, quadruple champion de France), le hollandais Youri Zoon (double champion du monde). Cette Coupe d’Europe junior rassemblait « chaque année près de 70 riders provenant de plus de 10 pays différents« . Elle s’est imposée alors comme « la plus grande compétition internationale jamais organisée en nombre de participants« . En 2016, le succès mondial grandissant, elle est renommée par les instances internationales de Coupe du monde junior de kitesurf freestyle. Cette nouvelle appellation lui offre un rayonnement mondial important.

De plus, cette année encore la Coupe du Monde Junior de Kitesurf Freestyle est soutenue par la Fédération Française de Voile qui a un rôle déterminant sur les épreuves internationales organisées sur le sol français. Ses 2 premières éditions en 2016 et 2017, ont connu un essor invraisemblable : « 80 participants, plus de 20 nationalités représentées et un impact médias au niveau mondial » !

Mais au fait, le kitesurf freestyle, c’est quoi ?

Le freestyle est une discipline du kitesurf consistant à effectuer, en sautant, des figures avec l’aile. Jump, grab, handlpass… font partie des figures qu’un rider freestyle doit savoir maîtriser ! Cette discipline est spectaculaire et demande une grande technicité, un entraînement régulier et exigeant. L’épreuve de freetsyle est jugée sur la technique, l’engagement, la hauteur de saut et la qualité à l’atterrissage.

Antoine Mermet Coupe du monde junior freestyle 2

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here