DEUX ATTAQUES DE REQUINS SUSPENDENT LA WSL

0
Attaque requin Margaret River Pro WSL

La World Surf League suspend le Margaret River Pro après deux attaques de requins

Depuis quelques jours, se déroule le Margaret River Pro, une épreuve de la World Surf League qui a lieu chaque année au mois d’avril à Margaret River, sur la côte ouest de l’Australie. Aujourd’hui, la journée n’a pas débuté de la meilleure façon. Suite à deux attaques de requins près de Main Break (le site de la compétition), la World Surf League a décidé de suspendre temporairement l’épreuve.

attaques de requins Margaret River Pro

Deuxième coup dur pour le Margaret River Pro

Cette année, le Margaret River Pro fait face à divers imprévus. En effet, après avoir commencé la compétition par deux jours « off », en raison des conditions inadéquates, celle-ci a dû faire face ce lundi matin, à deux attaques de requins.

Ce matin, le Margaret River Pro entame son 3e jour de compétition. Le 2e tour de l’épreuve féminine est déjà bien lancé, lorsqu’elle est soudainement interrompue vers 8h heure locale (23h, la nuit dernière, heure de Paris). En effet, quelques minutes plus tôt, à quelques kilomètres du site de compétition, sur la plage de Cobblestones, au sud de Gracestown, un surfeur a été victime d’une attaque de requin.

Selon plusieurs médias australiens, la victime, un homme âgé d’une trentaine d’années, a été mordu à la jambe. Le photographe Peter Jovic, témoin de l’attaque, a raconté la scène à l’ABC News et a affirmé que la victime a réussi à sortir de l’eau en prenant une vague en bodysurf afin de rejoindre la plage. L’homme a été secouru par des amis puis transporté par hélicoptère à l’hôpital Royal Perth, dans un état conscient et stable.

La sécurité avant tout pour la WSL

Aussitôt après cet accident, les plages de North Point, Big Rock et Lefthanders ont été fermées. Après une heure d’interruption, la World Surf League a finalement annoncé sur les réseaux sociaux que l’épreuve reprenait avec une sécurité renforcée« Après s’être entretenu avec les autorités locales, l’équipe de sécurité nautique et les surfeuses, le bureau du commissaire a décidé de reprendre la compétition pour le Margaret River Pro (…). La sécurité des surfeurs et du staff est une priorité absolue pour la WSL et lorsque le contest va reprendre, les mesures de sécurité seront renforcées, notamment avec des Jet Ski et des drones. »

Dans l’après-midi, vers 14h40 (10h40, heure de Paris) une deuxième attaque a eu lieu sur le spot de Lefthanders. Selon la chaîne Channel 9, il s’agit d’un dannois de 41 ans, qui aurait été également mordu à la jambe par un requin blanc de 4m. Il ne s’était pas rendu compte de la fermeture du spot. Malgré les marques de morsures importantes sur sa planche de surf, ses blessures, quant à elles, sont mineures et ne mettent pas son état en danger.

Attaques de requins Margaret River Pro

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here