ELLE DEVIENT LA PREMIÈRE SURFEUSE PRO EN INDE !

‘J’ai toujours pensé qu’il fallait aller à l’étranger pour surfer’

Ishita Malaviya est née à Bombay, en Inde et a eu une enfance comme les autres. Puis, lorsqu’elle est allée à l’université, elle a rencontré des étudiants Allemands venus faire un échange pour leurs études. Ils avaient apporté leur planche de surf et elle a trouvé ça bizarre. Elle pensait que la seule façon de surfer était de partir à l’étranger. Elle est donc allée à l’océan avec eux, puis a rencontré des Américains qui étaient là tous les jours. Ils lui ont appris à surfer. Avec son petit ami, ils ont mis de l’argent en commun pour s’acheter une planche de surf. Ils allaient surfer tous les matins, apprenant à leurs amis ce qu’ils venaient d’acquérir. Puis, une fois diplomé.e.s, ils se voyaient mal commencer une vie ‘métro-boulot-dodo’. Malgré les avis contraire de leur famille, ont décidé d’ouvrir une école de surf, au Sud du pays.

‘Toutes les femmes du Monde ont à faire face à ce genre de danger’

Dans le film ‘Beyond the Surface’ où Malaviya apparaît, une femme dit ‘L’océan a toujours été la place des hommes; ils vont pêcher et les femmes restent à la maison’. Pour combattre cette idée, dans un pays où les droits de la femme sont constamment une lutte, Malaviya a dû faire face à de nombreux problèmes. De plus, en Inde, l’océan est depuis toujours vu comme un danger, un endroit où on ne doit pas aller. ‘L’Inde fait parti du Top 5 des pays où les femmes sont en danger, mais je crois que toutes les femmes du Monde ont à faire face à ce genre de danger’. Malaviya enseigne le surf aux petites filles, en leur disant que si elles veulent surfer, elles peuvent.
Ishita Malaviya est devenue la première surfeuse professionnelle en Inde, la première surfeuse indienne sponsorisé par Roxi, et elle est également sponsorisé par Quicksilver.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.