ENGIE, ACTEUR MOTEUR DU KITESURF EN FRANCE !

engie partenariat kitesurf

Focus sur le partenariat entre Engie et la FFVL

Retour sur les ambassadeurs Engie, qui nous en ont mis plein les yeux lors de l’ENGIE Kite Tour 2018. Ce sont les représentants d’un partenariat fort entre Engie et la FFVL, qui acte pour le développement et la mise en avant de la pratique du kitesurf en France !

Des ambassadeurs ENGIE qui se sont imposés lors de l’ENGIE Kite Tour 2018

  • Alexandre Caizergues ce kitesurfeur pro largement titré est l’ambassadeur emblématique de l’ENGIE Kite Tour depuis 2008. Après avoir été le premier sportif à franchir la barre mythique des 100 km/h sur l’eau en 2013, il bat à nouveau son propre record du monde de vitesse en kitesurf le 13 novembre 2017 avec un run à 107,36 km/h. Cette année, il est le vainqueur de la catégorie Directionnelle homme de l’ENGIE Kite Tour 2018.
  • Le jeune mais redoutable Axel Mazella est lui aussi un membre de la team ENGIE. Il a marqué l’année 2017 en remportant la deuxième place senior Foil à l’ENGIE Kite Tour 2017, et en devenant sur la même année le Vice Champion du monde de Formula Kite.
  • Théo Lhostis s’est aussi imposé lors de la Coupe de France FFVL de Kitesurf Speed Crossing comme le vainqueur de la catégorie Sénior Foil Homme à La Baule. Il était aussi 5ème du championnat du Monde de Formula Kite 2017.
  • Alexia Fancelli, a elle aussi remporté la première place du podium, dans la catégorie Sénior Foil Femme. Elle aussi avait participé au championnat du Monde de Formula Kite 2017, en se retrouvant sur la troisième place du podium.
  • Alexis Mounard, le vainqueur sénior Foil de l’ENGIE Kite Tour 2017 s’est encore une fois imposé, mais à la deuxième place cette année, juste après Théo Lhostis.
  • Hugo Chaboud, vainqueur junior homme foil Coupe de France FFVL Speed Crossing 2017.
  • Anaïs Mai Desjardins était 5ème au championnat du Monde de formula kite 2017. Il y a quelques semaines, lors de la Coupe de France FFVL de Kitesurf Speed Crossing, elle s’est hissé sur la deuxième marche du podium, juste derrière Alexia Fancelli.

engie kitesurf

ENGIE et la FFVL : un partenariat essentiel et moteur du kitesurf en France

Conseiller technique sur le kite à la FFVL depuis 2002, Stéphane Bodou s’occupe du partenariat avec ENGIE, et ce depuis 2010. Par la biais de l’ENGIE Kite Tour, ce partenariat permet chaque année de rassembler les amoureux de kitesurf lors d’une compétition qui fait se déroule au quatre coins de la France. Mais ENGIE est aussi partenaire du kitesurf, de manière plus générale, depuis 2008. Une association qui semble toute tracée, quand on sait qu’ENGIE est le leader de l’énergie renouvelable, et plus particulièrement de l’énergie éolienne en France. Logique donc, que ce partenariat oeuvre pour le développement et la promotion du kitesurf en France, sport qui puise son énergie dans la force du vent.

Par conséquent, ENGIE représente 50% du budget du kite de la fédération, et sa présence leur permet de mener à bien les projets de développement et d’accompagnement de l’activité. La compétition est bien entendu un des volets que les fédérations doivent mettre en œuvre, mais ce n’est pas une finalité pour Stéphane Bodou.

« Ma philosophie a toujours été d’essayer de rendre accessible la compétition. L’ENGIE Kite Tour en est un bon exemple. »

C’est notamment une des raisons pour laquelle l’ENGIE Kite accueille sur une même ligne de départ des pros et des amateurs. Ces derniers se mettent dans une configuration qui leur permet de progresser. Le responsable de cette collaboration ajoute d’ailleurs « Plus on progresse plus on se fait plaisir, plus on se fait plaisir plus on progresse… dans la pratique de tous les jours. » Cela permet aussi d’améliorer la sécurité des riders.

Cette année le partenariat continue cet objectif avec la Coupe de France FFVL Kite Boarder Cross by ENGIE, un combiné de parcours accessible avec des modules à sauter. Complémentaire du Speed Crossing, ce format de compétition permet d’attirer aussi les riders ne voulant pas faire de course.

Mais ce partenaire officiel du kite permet aussi à la FFVL d’animer leur réseau de plus de 120 écoles et 160 clubs. Aussi, ils mettent un point d’honneur à développer le handi’kite et à mener à bien le projet sportif définit par le CNK (commission kite de la FFVL) pour l’Olympiade 2017-2020. Découvrez comment ce partenariat souhaite favoriser cette pratique ! 

PUBLI-RÉDACTIONNEL – Cet article sponsorisé vous est proposé par ENGIE. En savoir plus…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.