LA BERGERIE SURF CAMP, UNE VAGUE PARFAITE AU CŒUR DU PAYS DE RETZ

Vous rêviez de surfer le Ranch de Kelly Slater ou encore la vague du BSR à Waco ? Soit.

Et pourquoi n’iriez-vous pas plutôt rider la vague de La Bergerie Surf Camp en Loire-Atlantique ?

La Bergerie Surf Camp en quelques mots

La Bergerie Surf Camp est le fruit d’un rêve un peu fou, celui d’offrir la vague parfaite à chaque surfeur, tout cela au travers des valeurs de partage et de respect de l’environnement propres à la surf culture.

Ce projet est porté par les passionnés de sports de glisse et plus largement de l’océan que sont Stéphane, Alexandre et Thibaut.

La Bergerie Surf Camp souhaite permettre à chacun de goûter en toute sécurité aux vraies sensations du surf, mais également à celles du bodyboard, du bodysurf, du stand up paddle, du skimboard et même du sauvetage côtier.

L’ « Expérience Surf » de La Bergerie est même validée par le surfeur pro Jamie O’Brien. En effet, la technologie choisie pour la vague de La Bergerie est identique à celle utilisée à Waco, le Perfect Swell® de l’American Wave Machine dont Jamie « JOB » O’Brien est l’ambassadeur.

La Bergerie Surf Camp dessin

Concrètement, La Bergerie Surf Camp c’est :

Au line up:

  • Jusqu’à 30 surfeurs à l’eau.
  • Un panel de plus de 100 vagues (tubes, kickers, …), de taille variable jusqu’à 2 mètres.
  • 20 secondes de glisse par vague, grâce à un système permettant de générer 320 vagues à l’heure. À titre de comparaison, Le Surf Ranch de Kelly propose une vague toutes les 20 minutes.

À terre:

Un Club House, une auberge de jeunesse (28 couchages) et une salle de séminaire.
Mais aussi un Surf Shop, un club de surf (affilié à la FFSurf) et surtout un restaurant pour se sustenter après une bonne session.

La Bergerie Surf Camp vue du ciel

Une volonté de s’ancrer localement

La Bergerie Surf Camp se veut être un projet pour le territoire. En plus de la création de nombreux emplois sur le site, La Bergerie cherche également à dynamiser le tourisme et l’économie de sa région, Le Pays de Retz (Loire-Atlantique). Dans l’esprit de favoriser le « bien manger » et les circuits courts, le service restauration de La Bergerie travaillera en collaboration avec un traiteur issu de l’économie locale.

Quid de l’environnement ?

Au-delà du plaisir et des sensations, La Bergerie Surf Camp souhaite se doter d’une dimension socio-éducative et défendre des valeurs écologiques et de respect de la nature propre au surf.

Une architecture et une construction éco-responsable :

  • Construction sur pilotis pour limiter l’empreinte au sol. Bien mieux qu’une dalle de béton.
  • Le reste du terrain non occupé par le bassin et les infrastructures sera laissé en pâturage, pour le plus grand plaisir des moutons qui se chargeront de le tondre.
  • Une implantation dans la continuité de la commune de Saint-Père-en-Retz, afin de mutualiser les moyens (infrastructures et équipements). Le parking de La Bergerie existe déjà mais il sert, aujourd’hui, uniquement à la salle des fêtes.
La Bergerie Surf Camp vague

Une consommation d’eau réfléchie et plus que limitée :

  • Un remplissage du bassin sur le réseau (aucune nouvelle captation ou centre de traitement).
  • Une eau stockée et filtrée en continu.
  • Un bassin ne nécessitant pas d’apport d’eau, hormis pour combler l’évaporation naturelle.

En plus de limiter sa consommation d’eau et son empreinte environnementale, La Bergerie Surf Camp souhaite récupérer l’énergie disponible par tous les moyens à sa disposition (panneaux photovoltaïques, récupération de l’énergie des vagues, …). La Bergerie souhaite être autonome en énergie.

À noter également que la technologie Perfect Swell® utilisé pour la piscine à vagues de La Bergerie est le moins énergivore des systèmes connus à ce jour (environ 1 kWh par vague en moyenne).

L’éducation et la sensibilisation au respect de l’environnement sont également des points essentiels du développement de ce projet de Surf Camp. C’est pourquoi La Bergerie s’associe à plusieurs ONG pour mettre en place des partenariats et des opérations comme le nettoyage des plages.

Point sur les détracteurs du projet

Le principal détracteur du projet de La Bergerie est en fait le collectif Terres Communes. Ce dernier a manifesté en février dernier contre ce projet de vagues artificielles, cependant ses protagonistes n’ont pas souhaité rencontrer les porteurs du projet afin d’échanger et d’optimiser encore ce qui peut l’être.

Il faut savoir que les fondateurs de La Bergerie Surf Camp ont rencontré des associations pour la protection de l’Environnement (Ligue de Protection des Oiseaux, Bretagne Vivante ou encore France Nature Environnement …) ce qui leur a permis de prendre très largement en compte toutes les problématiques environnementales.

Le mot de la fin

Chez Riders Match, nous sommes ravis d’offrir une tribune à des projets comme celui de La Bergerie Surf Camp. Dont le but est finalement de démocratiser le surf … et l’esprit du surf.

Un grand bravo à Stéphane, Alexandre et Thibaut.

Pour plus d’informations sur le projet, n’hésitez pas à consulter le site officiel de La Bergerie Surf Camp à cette adresse : https://www.labergerie-surfcamp.fr/

  • La Bergerie Surf Camp
  • La Bergerie Surf Camp
  • La Bergerie Surf Camp
  • La Bergerie Surf Camp

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.