LA CRÉATION DES LEURRES SOUPLES AUTOBOATSFISHING

Hello les riders ! Découvrez ma toute dernière vidéo réalisée avec la toute jeune marque française AutoBoatsFishing basée à Lisieux à quelques kilomètres de Caen.

Une jeune entreprise

Après avoir partagé une session en bateau, j’ai proposé à Morgan, le créateur de la marque de faire une nouvelle vidéo pour qu’il nous parle de la création de son entreprise et de la façon dont il conçoit et fabrique les leurres souples. Rendez-vous est pris pour le 30 octobre 2018, après une petite heure de route au départ du Havre, j’arrive chez Morgan qui m’accueille avec un bon café qui réchauffe bien, le temps n’est pas vraiment au beau fixe ces derniers jours !

Nous discutons quelques minutes de pêche évidemment, pour ensuite nous diriger dans son premier atelier. C’est ici que la conception ce fait, Morgan dispose de deux imprimantes 3D toutes neuves qui tourne sur deux modèles, la première sur le fraichement commercialisé Bumble Slug et la seconde sur le nouveau prototype de l’Optimus shad qui sortira en 2019 pour la nouvelle saison !

La caméra est en place et c’est parti pour une petite interview d’une dizaine de minutes! Morgan m’explique l’origine du nom de la marque ainsi que de ces leurres. En référence à l’univers du film Transformers, il nomme ces deux leurres Bumble Slug et Optimus Shad, vous l’aurez peut être deviné les personnages Bumble Bee et Optimus Prime sont la racine de ces noms.

Cahier des charges et CAO

Le cahier des charges est simple, il faut des leurres destinés à pêcher le bar et le lieu dans nos eaux, qui nagent dès leurs entrées dans l’eau et qui se mettent tout de suite en action de pêche ! À partir de là Morgan démarre un projet en CAO (conception assistée par ordinateur) afin de créer la première forme du leurre. S’en suit toute une série d’impression 3d, de prototype en silicone et de rectification en ordinateur pour obtenir le modèle final.

Le Bumble Slug aura nécessité trois ans de conception et de tests afin d’obtenir le leurre parfait que vous pouvez désormais retrouver chez certains détaillants, ou directement sur son site internet Autoboats-fishing.com

Produit fini

Après avoir fini l’interview, nous nous dirigeons là où la magie opère, le second atelier où prennent vie les leurres ! Une fois que les couleurs et la composition du plastique sont définies, il ne reste plus qu’à chauffer ce dernier, pour ensuite procéder au coulage par injection des leurres dans le moule en aluminium. Quelques secondes après les leurres sont plongés dans un bac d’eau froide pour accélérer le durcissement du plastique afin que le plastique ne change plus de forme .

Les leurres sont conçus et fabriqués en France, on retrouve donc un petit drapeau bleu blanc rouge sur les packagings. Ces derniers sont composés de trois leurres, et au choix trois couleurs, bleu/blanc (Blue Pearl), vert/blanc (Green Ayu) et orange/blanc (Wakasagi).

L’actualité de la marque

AutoBoatsFishing, prévoit la sortie de son nouveau leurre, l’ Optimus Shad pour le début de la saison de pêche 2019, courant avril, mai. Le leurre est en phase de test et a déjà donné de très bons résultats sur nos amis Labrax ! Quelques pêcheurs dont je fais partie sont testeurs de ces leurres et donnent leurs retours directement à Morgan qui peut directement modifier le design du leurre pour repartir sur un nouveau prototype et une série de tests.
Vous l’aurez compris, la création d’un leurre ne se fait pas en un claquement de doigts ! C’est énormément de temps et un bon investissement financier pour avoir une qualité irréprochable afin de satisfaire des clients toujours plus exigeants !

Retrouvez toutes mon actualité sur ma chaîne Youtube !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.