LE KITESURF AUX JEUX OLYMPIQUES, DU RÊVE A LA RÉALITÉ

engie kite tour 2018

Après les déboires de 2016 concernant une potentielle arrivée du kitesurf aux Jeux Olympiques, le sport de voile s’impose enfin dans la cour de grands. Mais comment cela s’organisera-t-il ?

 

La Genèse

En 2012 (pour le JO de Rio 2016), la World Sailing annonçait que le kitesurf allait remplacer la planche à voile RS:X. Cependant, cette décision avait été annulée et la RS:X gardait sa place aux Jeux de Rio. La décision de mettre en opposition ces deux supports avait été déplorée par les riders.

Mais cette année, la World Sailing désignait le kitesurf comme support officiel pour les Jeux Olympique de Paris 2024 (au détriment des dériveurs 470 et Finn).

 

La Forme

Bien qu’une compétition de Big Air aurait offert un spectacle incroyable pour les novices comme pour les initiés, le format qui sera vraisemblablement retenu pour le kitesurf aux Jeux Olympique de Paris 2024 sera une course en relais mixte. Cela se traduit par une course très courte, où le riders remonte et descende au vent. C’est le format utilisé sur les régates IKA.

Bien entendu, les épreuves de kitesurf et de windsurf n’auront pas lieu à Paris mais à Marseille.

Côté matériel, la World Sailling proposait un foil et quatre ailes.

Ce format à l’avantage d’être facile à comprendre pour les spectateurs non-initiés, mais il offre également une mixité et du sang neuf qui plait au CIO.

 

Voici la liste des épreuves de voile Olympique :

  • Dériveur solitaire hommes : Laser hommes
  • Dériveur solitaire femmes : Laser radial
  • Skiff femmes : 94er FX
  • Skiff hommes : 49er 
  • Catamaran double mixte : Nacra 17 (à foils)
  • Winsurf hommes (remplacement du modèle RS:X)
  • Windsurf femmes (remplacement du modèle RS:X)
  • Dériveur solitaire mixte (équipe) : Finn maintenu pour les hommes, support à déterminer pour les femmes
  • Dériveur double mixte : 470 maintenu
  • Kitesurf :  kitesurf mixte (équipe) sur équipement à déterminer

 

Quid de chances de médaille des français ?

La France peut se vanter de faire partie des meilleurs mondiaux dans ce sport.

Si on jette un oeil aux classements de l’IKA 2018, la France est fortement représentée dans le classement.

  • Côté Femme, Alexia Fancelli se classe 3ème et Anais Desjardin se positionne à la 6ème position.
alexia-fancelli
Alexia Fancelli
Anais-Mai
Anais Mai Desjardins

 

 

 

 

 

 

  • Côté Homme, trois français sont présents dans le top 10. Nicolas Parlier (double champion du Monde 2017 et 2018) occupe actuellement la 4ème place, Theo de Ramecourt et Axel Mazella sont aux coudes à coudes avec une 6ème et 7ème place. Cependant Théo Lhostis occupe actuellement une belle 11ème place.

 

Theo-de-Ramecourt
Théo de Ramecourt
Nicolas-Parlier
Nicolas Parlier

 

 

 

 

 

 

Axel-Mazella
Axel Mazella
Theo-Lhostis
Theo Lhostis

 

 

 

 

 

N’est-ce pas magnifique de voir l’arrivée du kitesurf aux Jeux Olympiques, chez nous, en France ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.