MICK FANNING : LE CHAMPION DE SURF MET FIN A SA CARRIÈRE

COMMENÇANT SA CARRIÈRE EN 2002 SUR LE CHAMPIONSHIP TOUR, MICK FANNING PREND SA RETRAITE À L’ÂGE DE 36 ANS, EN REPARTANT AVEC L’UN DES PLUS BEAUX PALMARÈS DE L’HISTOIRE DU SURF.

Mick Fanning est un surfeur professionnel australien né en 1981 à Penrith, en Australie. Surfeur du circuit d’élite depuis 2002, il est sacré champion du monde à trois reprises en 2007, 2009 et 2013. Il est considéré comme l’un des meilleurs surfeurs de l’histoire.

L’Australien débuta sa carrière en 2001, en remportant le Rip Curl Pro à Bells Beach. Une première victoire sur le Championship Tour qui annonça de grands exploits.

En 2002, alors qu’il n’est encore qu’un débutant, Mick Fanning remporte sa première victoire à Jeffrey’s Bay. Il est désigné comme le « rookie of the year ».

En 2004, deux ans après le début de sa carrière, il est victime d’une déchirure sévère aux ischio-jambiers lors d’une session en Indonésie. Un accident remettant en cause son avenir.

Mais il n’a pas dit son dernier mot et revient plus déterminé que jamais en 2005, en remportant sa première victoire à domicile, à Gold Coast, sur le Championship Tour.

En 2007 il décrocha son premier titre de champion du monde, et réitéra l’exploit en 2009 et 2013.

Ce surfeur aura marqué plusieurs générations. Celle des anciens avec Joel Parkinson, Kelly Slater, Adrian Buchan… mais également la nouvelle qui le considère comme un modèle dans son style, sa façon de penser et sa persévérance.

Mick Fanning est l’un des plus grands adversaires du surfeur Kelly Staler, 11 fois champion du monde. Effectivement, les deux riders se sont partagés presque tous les titres mondiaux de 2005 à 2013, sauf un en 2012, remporté par Joel Parkinson.

En 2015, il est attaqué par un requin lors de la finale du J-Bay Open. Des images impressionnantes qui ont fait le tour du monde.

Malgré tous ces obstacles Mick Fanning a toujours su se relever, et il met aujourd’hui fin à sa carrière. Pas tout à fait ! Le surfeur a confirmé sa présence sur les deux premiers événements de la saison, le Quicksilver Pro Gold Coast et le Rip Curl Pro Bells Beach, là où son histoire à commencer, chez lui.

« J’ai décidé que le Rip Curl Bells Beach allait être mon dernier event sur le Tour. Le Tour m’a tellement donné, mais j’ai besoin d’un nouveau challenge. J’adore toujours surfer, mais je ne peux plus trouver la motivation et le dévouement nécessaire pour briller pour le titre de champion du monde. Je ressens juste que je n’ai plus l’envie. J’ai fait de la compétition pendant 17 ans et même avant j’étais déjà sur le QS et le circuit junior. J’ai l’impression que je ne peux plus me donner à 100%. Je ne prends plus autant de plaisir qu’avant. J’adore toujours surfer, mais je ressens comme le besoin de prendre un nouveau chemin. Quant au choix de me retirer après l’event de Bells, c’est tout naturel. Je me suis toujours dit que je prendrais ma retraite à Bells. C’est là où j’ai commencé ma carrière, Bells a été ma première victoire sur le Tour et je me sens très connecté à l’endroit. »

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.