NOMADS SURFING : LES PLANCHES DE SURF ÉCO-RESPONSABLE !

nomads surfing planche eco

Des planches de surf composées de matériaux recyclés ? Une fabrication moins polluante ? Les secrets de la marque Nomads Surfing !

Nomads Surfing, la start-up fraîchement crée, a décider de s’engager pour la protection de notre planète. En effet planches, pads, dérives et bientôt tee-shirts et montres sont tous éco-responsables ! Les trois fondateurs mettent un point d’honneur à lutter contre la pollution des plages et des océans.

Nomads Surfing, la start-up engagée

La fabrication d’une planche de surf est très polluante, ce n’est un secret pour personne… Néanmoins, trois amis, passionnés par le surf, ont décidés de changer les choses. Dès leur rencontre lors un surf trip en Malaisie, Nicolas Thyebaut, Basile Gentil et Thomas Servetti ont su qu’en plus d’avoir la même passion, ils avaient les mêmes convictions. En effet, après de multiples voyages en Asie du sud-est, le verdict est sans appel… Les trois surfeurs sont interpellés par la pollution des plages et des océans qu’ils parcourent. Une seule idée les habite alors, et ne les quitte plus depuis : sensibiliser le public à ces problèmes. Et c’est ainsi qu’est née la start-up Nomads Surfing, en février 2018.

Une fabrication responsable : un engagement pour demain

Mais d’ailleurs Nomads Surfing, qu’est-ce que c’est ? C’est simple : fabriquer des planches de surf, d’une manière éco-reponsable, dans le respect de l’environnement. Ces planches sont fabriquées au Portugal, avec un pain de mousse recyclé, et 100 % recyclable ! Elle sont aussi composées d’une résine 30% moins polluante que ce qui se fait habituellement sur le marché. Ce soin de bien faire les choses tout en respectant l’environnement explique d’ailleurs que les trois modèles de planches confectionnées par Nomads Surfing portent le label « ECOBOARD ». Celui-ci est délivré par un organisme de contrôle indépendant, qui favorise les planches « durables, de haute qualité ». Ainsi, cet écolabel est axé sur la réduction de l’empreinte carbone, l’augmentation de l’utilisation (et de la réutilisation) de matériaux renouvelables et recyclables, ainsi que sur la réduction de la toxicité dans le processus de fabrication des planches de surf.

Aussi, chaque planche porte le nom d’une vague ou d’un spot qui est cher aux trois fondateurs. Vous pouvez donc retrouver la Cherating (Malaisie), un mini malibu, ou encore le fish Pacifico (Philippines). Pour finir, un shortboard polyvalent est aussi disponible, le Capana (France). Des noms eux aussi très réfléchis, explique Nicolas Thyebaut.

« Nous voulons toucher le grand public et pour cela il faut raconter une histoire. Nous voulions que les planches nous ressemblent »

« Préservons notre terrain de jeu »

En plus de fabriquer des planches éco-responsables, l’entreprise aide des associations qui s’engagent pour le respect des plages. En effet, pour chaque planche vendue, 30€ sont reversés à certains groupes, qui actent pour des plages plus propres. Certains les nettoient, d’autres sensibilisent sur le recyclage et le traitement des déchets plastiques…
Au-delà des planches, la marque propose aussi divers accessoires. Pads en liège, dérives en plastique recyclé : tout est fait dans le respect de notre planète. De plus, la boutique accueillera bientôt des montres en bois et des t-shirts en coton bio !

Pour concrétiser son engagement, Nomads Surfing tiendra également une boutique éphémère lors du Lacanau Pro 2018, au mois d’août prochain. « Aucun surfeur professionnel n’utilise une planche écologique aujourd’hui », constate Nicolas Thyebaut. En effet, il reste un petit problème : les planches Nomads Surfing proposent des performances encore en deçà de celles utilisées en compétition. « Nous ne prétendons pas révolutionner quoi que ce soit, ni donner de leçons. Mais, nous nous engageons concrètement par des petits gestes, en essayant de faire notre petit bonhomme de chemin »

Un engagement total de la part de ces trois amis, qui on l’espère, saura toucher de plus en plus de monde !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here