DU QS AU CT : LE PRIX DE L’ASCENSION

LE PRIX DE L'ASCENSION DU QS AU CT

Ton rêve est de devenir surfeur professionnel ? Comment passer du QS (Qualifying Series) au CT (Championship Tour) ? Prépare-toi à être fauché. Sans blague, pour ceux qui aspirent à gravir les marches du QS afin de rejoindre le World Tour, la stabilité financière ne sera pas un risque professionnel.

Les chiffres ne mentent pas. Le surfeur QS moyen peut s’attendre à payer entre 40 000 $ et 50 000 $ (entre 35 000 € et 44 000 €) pour participer aux neuf des épreuves QS 10 000, ainsi qu’à certains QS 6 000. On estime que le coût du billet d’avion, de la location d’une voiture et du logement et de la pension pendant deux semaines au cours d’une période d’attente donnée se situera entre 4 000 $ et 5 000 $ (3 500 € – 4 400 €). Cela signifie que pour faire les neuf QS 10 000, il faut compter entre 36 000 $ et 45 000 $ (31 500 € – 40 000 €). Ajoutez quelques arrêts de plus, et des surf trips afin de garder la forme et vous avez plus de 50 000 $ en frais de voyage très rapidement.

Ce n’est pas tout, il y a aussi le coût de l’équipement. Alors que Filipe Toledo, Owen Wright, Jérémy Florès et les gars de premier rang profitent d’un garage rempli de boards gratuites, la plupart des surfeurs sur le QS, en particulier les moins gradés, paient leurs planches. Ils en paient peut-être le prix, mais cela représente quand même entre 300 $ et 350 $ (250 € – 300 €) par board. Cela donne un quiver de six planches à environ 2 000 $ (1 750 €). Beaucoup de surfeurs du WCT surferont plus de 50 planches par an. Un gars sur le QS ne peut se permettre que 20 ou 30 planches par année. Un panel de 30 planches à 300 $ chacune va ajouter aux frais de voyages jusqu’à 9 000 $ supplémentaire.

Si vous ne voulez pas être sans-abri, les rares fois où vous reviendrez de compétition, vous voudrez probablement garder un petit appartement (dans lequel vous vivrez à peine). Et si vous voulez d’autres commodités, comme une voiture (que vous conduirez à peine), attendez-vous à payer l’immatriculation, l’entretien et l’assurance. Les factures peuvent totaliser jusqu’à 10 000 $ par année, voire plus.

Ajoutez 10 000 $ de plus par année pour les frais accessoires, l’assurance maladie et l’assurance voyage, l’entraînement, l’alcool et ainsi de suite, et vous obtenez un grand total d’environ 80 000 $ (70 000 €) pour accumuler le maximum de points sur le WQS pendant un an. Par comparaison, il en coûtera environ 60 000 $ (52 500 €) à un étudiant de premier cycle pour fréquenter l’Université Harvard pendant un an… et ils sont sûrs de trouver une sécurité financière après quatre ans d’études.

La plupart des gars sur le WQS qui ont des autocollants sur le nez de leurs planches cherchent à gagner environ 50 000 $/an après que tous leurs avantages et bonus se soient joués. C’est à peu près autant qu’un entraîneur personnel pendant une année tranquille dans un gymnase aux USA. Cependant, ils ont un autre moyen pour gagner de l’argent. Il y a des ententes avec des sponsors plus modestes qui s’ajoutent aux principaux, mais un sponsor comme une marque de soins solaire ne paiera probablement qu’entre 500 $ et 1 000 $ par mois, ou entre 6 000 $ et 12 000 $ par année. Bien sûr, tout cela est basé sur le potentiel commercial du surfeur.

Certains survivent uniquement grâce au « Prize Money », ce qui est quasiment impossible. Ce plan d’attaque signifie qu’il faut être affûté, en priant pour faire un excellent résultat à chaque événement pour continuer à se déplacer de compétition en compétition. Dans l’annexe A du règlement officiel du WSL, ils renseignent et normalisent les « Prize Money » pour chaque événement. Le Vans US Open of Surfing détenait une bourse de 260 000 $ (230 000 €), dont 40 000 $ pour le vainqueur qui n’est autre que Kanoa Igarashi. 20 000 $ était attribué à Griffin Colapinto qui termine sur la seconde place du podium. Enfin 11 000 $ pour les troisièmes, Jorgann Couzinet et Jadson André.

Montant des gains offerts aux concurrents lors d’une compétition

QS 10 000 260 000 $
QS   6 000 150 000 $
QS   3 000 75 000 $
QS   1 500 25 000 $
QS   1 000 15 000 $

Le « prize money » peut varier selon les régions pour les QS 1 000.

Imaginons que vous avez de la chance, que grâce à vos sponsors vous obtenez 60 000 $ et que vous réussissez bien dans une poignée d’événements pour ainsi gagner 30 000 $ de plus en « Prize Money ». Cela vous permet d’obtenir 90 000 $ pour l’année. Si vous vivez aux USA, vous pouvez déduire les impôts soit, environ, un tiers de ce montant. Félicitations, vous venez de gagner 67 000 $ cette année. Pas mal, mais vous êtes aux prises avec 80 000 $ de dépenses pour traverser le monde et « vivre le rêve ». Maintenant, vous avez un trou de 13 000 $ dans votre portefeuille.

Qu’est-ce que tu fais maintenant ?

Ce n’est pas un article écrit dans le but de dissuader tous les jeunes qui veulent poursuivre leur rêve de surfer dans l’élite mondiale, mais plus un mémo pour ne pas oublier que ce rêve n’est pas un long fleuve tranquille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.