Accueil EAU Kitesurf REDÉCOUVERTE by Star Kiteboarding

REDÉCOUVERTE by Star Kiteboarding

Nous faisons partie de cette génération qui a grandi avec des rêves d’ailleurs et un besoin insatiable d’exploration.

C’est comme cela que nous envisagions notre prochain kite trip isolés et loin de ce que nous connaissions déjà. Ça, c’était le plan avant que la pandémie nous fige en plein vol, et nous ramène à l’essentiel ceux que l’on aime, et rider ensembles nos home spots martiniquais.

Ce n’est qu’à la sortie du deuxième confinement, après plusieurs mois sans alizées, que nous avons réalisé l’urgence de nous réapproprier cette île idyllique dont la routine de nos vies avait réussi à estomper les couleurs. C’est cette redécouverte que nous avons voulu raconter dans ce tournage, celle des spots où nous avons progressé, celle du bonheur de se trouver kiter là, chez nous, ensembles, malgré les frontières fermées.

Tout a commencé à la « réouverture » des océans, par trois jours de vents forts comme on n’en a pas souvent l’habitude aux Antilles (comprenez 25 nds). Ce genre de conditions où l’on n’hésite pas une seconde à monter une expédition sur plusieurs jours.

Les pêcheurs qui nous facilitent d’habitude la tâche n’avaient pas encore redémarré leur activité et ne pouvaient pas nous déposer avec leurs embarcations. Peu importe !

Nous voilà donc partis à travers la mangrove encore gorgée d’eau après la saison des pluies pour rejoindre notre spot de bivouac une mince plage cachée par la végétation avec vue sur une immense baie comme terrain de jeu.

Nous le savions magique ce spot. Mais cette fois plus que jamais tout semblait irréel dans cette liberté retrouvée, loin du couvre-feu et de la frénésie du Black Friday !

Après plusieurs semaines sans conditions, la saison a vraiment recommencé avant Noël et nous empruntons le bateau de Nico pour atteindre des zones de flats que nous ridons rarement, par manque de temps, par peur des galères sans sécu. Mais ce jour-là, tout était réuni pour une dernière dose d’adrénaline, entre lagon inexploré et flirt avec la mangrove.

Tourner chez nous s’est finalement avéré un luxe car nous avions le temp. Le temps d’attendre les meilleures conditions de vent, de lumière, de disponibilité de chacun.

Et surtout le temps de se laisser (ré-)émerveiller par les derniers rayons de soleil avant les lever de pleine lune, par la sensation de l’eau glacis à marée basse, par nos sourires en repliant nos lignes et nos ailes avec nonchalance, en espérant vivre la même demain…

Crédit photo et vidéo : Kroket Productions

Star kiteboarding

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile