fbpx

Ken Block

Image illustrative de l'article Ken Block Ken Block en 2016
Biographie
Surnom DC Men
Date de naissance  (50 ans)
Lieu de naissance Drapeau des États-Unis Long Beach, Californie
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Site web Hoonigan Racing [archive]
Carrière professionnelle en rallye
Équipe Hoonigan Racing Division Drapeau des États-Unis
Copilote Andreas Bakkerud Drapeau de la Norvège (2016-2017)
Statistiques
Dép. Vic. Pod. Scr.
WRC 23 0 0 0
P-WRC 1 0 0 0
Rallye USA 59 15 27
World RX 26 0 2
Palmarès
1er 2e 3e
Rallye USA 0 3 1
World RX 0 0 0
Ken Block est un homme d'affaires américain et pilote automobile, né le 21 novembre 1967, à Long Beach (Californie). Il a pratiqué les sports extrêmes, entre autres du skateboard, du motocross et du snowboard. Il est aussi connu pour ses vidéos Gymkhana dans lesquelles il exécute des figures de drift au volant de véhicules de compétition.

DC Shoes

Il est l'un des cofondateurs de DC Shoes au début des années 19901, marque dont il a été président. Pour faire connaître sa marque, Ken Block réalise des vidéos de sport extrême largement diffusées sur internet.

Gymkhana

Ken Block a également participé à de nombreuses épreuves sportives, pratiquant à haut niveau le rallycross, le skateboard, le snowboard, le motocross, et il a participé aux X Games. Il se fait connaître en réalisant une série de vidéos dans lesquelles il réalise des drifts dans un aérodrome, le port marchand de sa ville natale, Long Beach, sur l'Autodrome de Linas-Montlhéry, dans les studios extérieurs de Universal Pictures, dans les rues de San Francisco, sur piste aménagée pour la promotion du jeu vidéo Need for Speed: Rivals, dans les rues de Los Angeles, à Dubaï, à Los Angeles ou bien à Pikes Peak.

Rallye

Ken Block commence le rallye en 2005 dans le championnat américain de rallye. Le titre de "Rookie Of The Year" lui est décerné à la fin de cette saison2. Il a été pilote de la Subaru Team Rallye USA jusqu'en 2009. En 2010, il participe au Championnat du monde des rallyes WRC au volant d'une Ford Focus RS préparée par la structure anglaise M-sport, au sein d'une équipe montée autour de lui : le Monster World Rally Team, sponsorisé par Monster Energy. Ses débuts sont modestes mais, lors du Rallye de Catalogne, en octobre, il marque ses 2 premiers points au championnat Pilotes en terminant 9e de l'épreuve. Il conserve son programme en 2011, mais ne dispute toujours pas la saison complète. Violemment accidenté lors du Shakedown du Portugal4, il doit faire l'impasse sur cette course. Il ne participe qu'à 3 courses pour le championnat du monde des rallyes 2012 : Mexique, Nouvelle-Zélande et Finlande. La même année il participe au récent championnat du Global RallyCross aux États-Unis. Il dispute l'intégralité des 6 manches et parvient à accéder une fois au podium lors de la manche des X-Games, à Los Angeles, en juillet en se classant second derrière Sébastien Loeb. En 2013, Ken Block prévoit de participer de nouveau à trois rallyes WRC. Lors du Rallye du Mexique, il réalise la meilleure performance de sa carrière en WRC en terminant 7e au classement général. Il dispute en parallèle le championnat Rally America où il est inscrit aux sept épreuves de la saison. Ken Block a comme objectif avoué en début de saison de gagner le championnat 20137. Il remporte sa première victoire lors du Susquehannock Trail Performance Rally (le STPR), disputé en Pennsylvanie au mois de juin8. Malgré deux autres victoires acquises dans la foulée, il ne parvient pas à réaliser son objectif : le mannois David Higgins remporte le championnat des États-Unis pour la cinquième fois, Block terminant dauphin9, après avoir déjà été vice-champion en 200610 et 200811. Ken Block dévoile son calendrier pour 2014 en février: il participera au Rallye de Catalogne en WRC, à 2 épreuves du championnat Rally America, au championnat de Global Rallycross, et à 3 épreuves du Championnat du monde de rallycross12. La première course auquel il participe cette année est le 100 Acre Wood Rally, dans le Missouri. Ken Block remporte cette épreuve pour la 7e fois devançant Travis Pastrana et Adam Yeoman13. Championnat du monde de rallycross FIA En 2016, il annonce sa participation complète au Championnat du monde de rallycross (World RX) avec son équipe Hoonigan Racing Division soutenue officiellement par Ford 14. Il utilise une toute nouvelle Ford Focus RS RX développé par Ford et M-Sport en remplacement de la Ford Fiesta ST. Sa première moitié de saison est décevante avec un seul podium réalisé lors de la manche d'Hockenheim, ce qui contraste avec les résultats de son coéquipier Andreas Bakkerud (2 victoires). il termine la saison à la treizième place. Il enchaîne en 2017 sa deuxième saison complète en World RX avec la même voiture et la même équipe. Il ne parvient pas à décrocher de podium, et ses performances sont en retrait par rapport aux meilleurs pilotes du championnat. Block arrête le World RX à la fin de l'année 2017 suite au retrait surprise de Ford de la discipline 15 , mais n'exclue par un retour lorsque la catégorie électrique sera créée à l'horizon 2020.